top of page

Mais d'où viennent les peaux marines qui composent mes manchettes BAÏNES (*) ?



Cela fait plusieurs années maintenant que j'utilise les peaux de poissons pour en faire des bijoux.

J'ai d'abord commencé en 2013 avec des peaux de TILAPIA. C'est un poisson exotique consommé en abondance partout dans le monde. C'est le poisson d’élevage par excellence : c’est une des principales espèces d’aquaculture en Asie, en Afrique et en Amériqu​​e du sud. Il est le 2ème poisson d’élevage au niveau mondial, après la carpe.




Puis, une amie m'a parlé d'une jeune femme, résidant à La Teste (Bassin d'Arcachon) qui venait de créer sa petite entreprise artisanale de tannage de peaux marines. Ce qui m'a plu, dès le début, c'est que les peaux venaient de ma région, et que la technique utilisée était totalement "éco-friendly".


J'ai ensuite changé de fournisseur pour obtenir une peau plus lisse, plus qualitative et plus éclatante. Je travaille désormais avec l'entreprise ICTYOS ( https://www.ictyos.com)basée à Lyon et qui récupère les peaux issues de l'agroalimentaire et qui privilégie des tanins végétaux composés de feuilles, de racines ou de fruits pour minimiser l'impact sur la déforestation.






Ainsi est née ma gamme de manchettes "BAÏNES" (*)

Les peaux sont mises en valeur sur des manchettes en laiton galvanisé qui ne s'oxydent pas. Les manchettes existent en 3 tailles (S/M/L) , en version dorée ou argentée





Une palette de couleurs étonnantes et lumineuses à découvrir sans tarder !

Vous aussi vous deviendrez fan de ce cuir étonnant : voir la collection "BAÎNES"

(*)Propres au littoral aquitain, les baïnes ressemblent à des piscines naturelles, réparties le long de la plage. Elles se forment sur un relief où le phénomène de marée est fort, le sable fin, le dénivelé faible, et avec une forte houle.

99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page